En mode "trop"...comment calmer son enthousiasme sans "brider" sa créativité ?

Pfff pour le moment, je suis en mode trop ! Trop d'enthousiasme, trop d'énergie, trop d'attentes, trop d'envies d'aboutir vite, trop... Cet état pourrait sembler salutaire car il me permet aussi d'avoir pleins d'idées, d'apprendre plus vite et d'être capable de résoudre la plupart de problèmes rapidement et efficacement. Mais c'est un état qu'on ne peut pas tenir sur le long terme et qui est relativement épuisant.


Je soupire beaucoup et je sens que mon enfant intérieur est légèrement frustré.


Bon heureusement, c'est un état que je connais, c'est un peu cyclique chez moi et souvent le cas quand je suis à la veille de réaliser un de mes projet.


Alors je vous indique ici ce que je mets en place pour m'éclaircir les idées et repartir du bon pied. C'est cadeau !


Le Carnet sauveur

J'ai un carnet que j'appelle mon "Carnet d’inspiration positive" . J'y note pas mal de choses : mes idées, mes gratitudes, mes émotions, mes 3 pages matinales d'écriture spontanée, mes émotions, des extraits de dialogues entre mes personnages, mes émotions, ....j'utilise souvent des codes couleurs pour créer des catégories visuelles de mes notes.





Les listes pas seulement pour mes courses

Faire des listes c'est vraiment un bon moyen pour évaluer les choses. Je fais une liste de ce qui se passe bien (toujours le positif en premier), puis de ce qui ne va pas bien et enfin de ce que je pourrais améliorer. J'essaie alors de faire "sauter" des éléments de ma liste "pas bien" et "à améliorer" vers ma liste "bien" en créant des plans d'action les plus concrets possible. Et parfois j'abandonne certains éléments car cela ne vaut pas la peine de s'attarder dessus. Vous vous souvenez ça ne doit pas être parfait !


Partir en vacances dans sa maison, son jardin

Cette année on a pas été vraiment gâté pour "partir " en vacances alors pour rire, on a eu l'idée de se construire un décor de vacances...dans la maison ou plutôt le jardin. Palmier en plastic, mojito, tenues de plage, musique "caliente" et le tour était joué. Plus sérieusement, cela m'a fait du bien de me déconnecter et de partir pour quelques heures en "absurdie"




Éviter le mode Caliméro "c'est pas juste"

Il faut absolument que je fasse un article sur le "Triangle de Karpman". Parfois quand je suis dans ce mode, j'ai tendance à me culpabiliser mais à vouloir aussi culpabiliser les autres. J'entre en mode plaintes. Heureusement ça ne dure jamais, j'ai un entourage bienveillant que sait vite me rappeler à l'ordre.


Pause

Tenez c'est cadeau ! N'hésitez pas à faire les exercices du "Challenge relaxation" dans la rubrique Défis de l'espace membre.



Faire appel à l'équipe

Quand ça ne va pas, j'ai appris (pas toujours évident) à demander de l'aide, un avis ou juste une écoute. C'est quelque chose que j'ai encore du mal à faire alors que j'ai des proches formidables et bienveillants. En plus, ils sont plutôt techniques (attachés aux faits) donc ils m'aident à mettre de l'ordre dans tout cela.


On arrête tout

Parfois il vaut mieux tout arrêter pour mieux repartir, se déconnecter pour mieux se reconnecter.


On a le droit de ne pas être parfait !

Je vous renvoie à une de mes publication précédentes.


Sommeil et méditation colorée

Dormir, si je n'ai pas mes heures de sommeil et que je ne les récupère pas dans l'une ou l'autre "grasse matinée" c'est l'horreur. Et avec la chaleur que l'on a eu ces dernières nuits, ça n'a pas été évident.

Un peu de méditation colorée en bleu ciel (sérénité) et jaune citron (digestion émotionnelle).




Coupez la tarte

Si vous mangez une tarte en une fois, bonjour l'indigestion mais si vous faites des parts et bien c'est plus digeste. Faites pareil segmentez vos tâches surtout les tâches importantes et ambitieuses...


Dégagez votre espace